Éditos

Découvrez l’histoire incroyable du cauri

Le cauri est un petit coquillage très répandu en Afrique. En effet, on le retrouve partout sur le continent depuis plusieurs siècles. D’ailleurs, il occupe une place prépondérante dans la culture africaine. Très populaire dans le monde entier, il possède plusieurs fonctions. 

1 - L'usage monétaire des cauris en Afrique

Dès le Moyen âge, les populations des grands empires africains se servaient des cauris comme monnaie. À l’époque, ils commerçaient déjà avec l’Asie et beaucoup de pays arabes. D’autant qu’ils avaient mis en place un véritable système monétaire leur permettant de s’acheter toutes sortes de produits (porcelaine de Chine, tissus, étoffes, épices…).

En effet, avant l’invasion des Européens, les Africains avaient inventé cette monnaie très fiable et acceptée de tous. Ces empires africains étaient immensément riches et très puissants. Ils effectuaient de grosses transactions financières avec leurs voisins grâce aux cauris. Très vite, ces coquillages ont même surpassé l’or en terme de devise. 

2 - L'usage spirituel des cauris

En Afrique, les cauris sont considérés comme des portes-bonheur. Il faut savoir qu’ils sont utilisés dans l’art divinatoire. Les personnes dotées de dons de voyance s’en servent pour émettre des prédictions. En effet, ils les jettent puis interprètent leur position. En outre, ce sont des trésors de la nature considérés comme très précieux. La spiritualité africaine étant très respectueuse de la nature, elle accorde beaucoup d’importance à ces coquillages sacrés. Par ailleurs, de par leur forme rappelant la vulve de la femme, ils symbolisent la fécondité. Sans nul doute, le cauri est un fort symbole identitaire africain aux multiples facettes.

3 - L'usage esthétique des cauris

De nos jours, les cauris sont très à la mode. Ils sont utilisés comme accessoire de mode, bijoux ou encore accessoire pour cheveux. De ce fait, on les trouve partout. Beaucoup de personnes ornent leurs tresses, vanilles ou locks avec ces coquillages. Ils s’utilisent comme des perles. Toutefois, pour beaucoup d’Africains ils sont plus que de simples ornements capillaires. Ils ont une valeur importante et singulière. Ce sont des coquillages aux mille et une fonctions. 

Crédits photos : Pinterest ; le-balafon.com ; kreyann.com ; Kabibimag.com ; etsy.com ; wemystic.com

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *