Conseils & astuces

Coiffures destructrices : attention à l’alopécie de traction !

L’alopécie de traction correspond à une perte de cheveux progressive causée par des coiffures répétitives, trop serrées ou trop lourdes pour les cheveux. 

Certaines coiffures et pratiques capillaires provoquent presque inévitablement ce type d’alopécie. En effet, voici une liste non exhaustive des coiffures concernées : 

  • les tresses collées (trop serrées),
  • les tissages,
  • les chignons (trop serrées),
  • les bigoudis (trop serrées),
  • l’utilisation quotidienne de gels coiffants pour plaquer les baby hair (petits cheveux situés sur l’avant de la tête),
  • les nattes avec rajouts trop lourdes, etc.

Certaines de ces coiffures considérées comme des coiffures protectrices visant à laisser le cheveu au repos se révèlent être plus destructrices que protectrices. En effet, le fait de tirer excessivement sur les cheveux de la zone frontale et des tempes entraîne une fragilisation des cheveux à ce niveau. Petit à petit, les cheveux situés à ces endroits tombent puis s’arrêtent définitivement de pousser. Dans certains cas extrêmes, les cheveux reculent de plusieurs centimètres et des trous apparaissent par endroits.

Malheureusement, beaucoup de femmes sont victimes de ce problème encore tabou. La plupart du temps, il est souvent déjà trop tard pour rattraper les dégâts. En général, lorsque l’on se rend compte de l’apparition de cette alopécie, on a tendance à vouloir la camoufler sous des perruques ou des tissages. C’est une erreur courante qui aggrave le problème.

En cas de début d’alopécie de traction, le bon réflexe est de stopper immédiatement ce type de coiffure. Les cheveux doivent RESPIRER et rester au repos plusieurs mois. Dès lors, il faut soigner les zones endommagées en appliquant des soins fortifiants et nourrissants.

Si vous constatez que vous êtes à un stade avancé d’alopécie et que vous n’osez pas vous montrer en l’état. Vous pouvez toujours vous diriger vers la greffe de cheveux qui est idéale pour les cas graves. Un dermatologue pourra vous renseigner et vous accompagner vers cette option.

Il faut savoir que ce problème crée énormément de complexes chez beaucoup de femmes. Heureusement, des solutions existent, il ne faut pas perdre espoir ! 

Bon à savoir :

  • Le port de coiffure protectrice de type tissage, perruque, rajouts ne doit pas excéder 2 à 3 semaines. Après une telle pose, laissez vos cheveux au naturel se reposer, pendant au moins une semaine.
  • Ne serrez pas trop vos coiffures (tresses ou nattes collées, etc).
  • Arrêtez de vouloir à tout prix plaquer vos baby hair. Évitez de les brosser à outrance et limitez au maximum l’utilisation des gels coiffants qui contiennent de l’alcool.
  • Masser vos tempes avec une végétale de temps en temps, pour stimuler la circulation sanguine à cet endroit.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *